Gaz tarif réglementé ou offre de marché : comment choisir ?

Gaz tarif réglementé ou offre de marché : comment choisir ?

Dans le cadre d’un déménagement ou d’un changement de fournisseur gaz, deux options s’offrent à vous. Vous avez le choix entre le tarif réglementé et les offres de marché. Ainsi, bon nombre de consommateurs font face à ce dilemme lorsqu’il s’agit de souscrire à l’une de ses alternatives. Voici ce qu’il faut considérer pour faire son choix.

Quitter le tarif réglementé pour faire des économies

Lorsqu’il s’agit de choisir entre le tarif réglementé gaz ou une offre de marché, il s’agit tout simplement de choisir entre continuer à payer plus cher et faire des économies. Le tarif réglementé a été initié à un moment où il n’existait pas de concurrence du marché du gaz français.

Ce qui fait que beaucoup de foyers avaient souscrit à ce système mis en place par EDF par manque d’alternatives. Aujourd’hui, la donne a changé avec la suppression prochaine du tarif réglementé, les consommateurs qui le souhaitent peuvent ainsi s’orienter vers les offres de marché.

Prendre en compte des critères importants

Une fois que vous avez décidé de résilier votre contrat de tarif réglementé gaz, vous pouvez alors commencer à chercher un fournisseur alternatif. Pour cela, il faut miser sur une offre adaptée à vos besoins. Le fournisseur alternatif en question doit pouvoir proposer un service client 100 % en ligne, une offre d’énergie verte, un service de suivi de consommation, etc.

Il doit proposer des tarifs qui vous permettent de réaliser des économies réelles. Cela signifie que le fournisseur alternatif à choisir doit proposer une offre également adaptée à votre budget. Pour cela, vous pouvez opter pour l’utilisateur d’un comparateur d’offres alternatif de gaz. Suivant divers paramètres, le comparateur met en lumière les meilleures offres de marché.

Vidéo expliquant comment choisir son offre de gaz

Pourquoi changer de fournisseur de gaz ou d’électricité ?

Pour l’électricité et le gaz, le bon tarif peut faire une différence de plusieurs centaines d’euros sur la facture annuelle. Les locataires devraient donc utiliser leurs options de commutation ici tout autant que les propriétaires.

Les faits les plus importants en bref :

  • Si vous changez de fournisseur d’électricité ou de gaz, vous pouvez presque toujours économiser de l’argent – parfois plusieurs centaines d’euros par an.
  • En règle générale, vous économisez le plus lorsque vous changez de fournisseur pour la première fois. Mais même après cela, il est utile de vérifier chaque année si votre tarif est toujours optimal.
  • Vous pouvez également changer de fournisseur d’énergie si vous disposez d’un chauffage à accumulation nocturne ou d’une pompe à chaleur.

Tout savoir sur le prix du gaz

Quand vous utilisez du gaz dans votre quotidien, il est vrai que choisir votre fournisseur de gaz peut être un véritable casse-tête. En effet, que vous soyez un petit ou un gros consommateur de gaz, il arrive que vous appréhendiez l’arrivée de votre facture de gaz. Pour éviter de tels problèmes, vous pourrez dans cet article, découvrir les différentes offres qui peuvent se présenter à vous et les éléments qui peuvent faire augmenter le coût du kWh. Pour profiter de conseils avisés sur le sujet, vous êtes au bon endroit.

Zoom sur les prix du gaz

Depuis la libéralisation du marché des énergies depuis 2007, vous aurez désormais plus de choix pour trouver votre fournisseur de gaz. Ainsi, vous pourrez retrouver le fournisseur historique ENGIE, mais aussi de nouveaux fournisseurs de gaz comme TotalEnergies ou ENI. Si vous souhaitez voir les prix des offres de gaz, vous pouvez tout à fait vous rendre sur certains sites spécialisés dans ce domaine. D’ailleurs, il faut que vous sachiez que vous pourrez retrouver deux types d’offres de gaz distinctes. En effet, si vous décidez de vous tourner vers un tarif indexé, vous pourrez faire des économies, car le prix du kWh est de 5 à 10 % moins chers que l’offre de gaz d’ENGIE. Par contre, cette offre suit la conjoncture du marché et peut donc être revue à la hausse. Par exemple, pour un petit consommateur de gaz B0, le prix du kWh est de 0,1070 chez TotalEnergies alors qu’il est de 0,1121 chez ENGIE. De plus, si vous avez envie de jouer la sécurité, il peut être intéressant de choisir une offre de gaz fixe, où le prix du gaz ne bougera pas pendant une ou plusieurs années.

Comparer les offres de gaz

Lorsque votre consommation de gaz annuelle est limitée, il faut que vous sachiez que le prix du kWh sera plus important que le prix de votre abonnement. Ainsi, quand vous allez comparer les offres de gaz, vous devrez porter une attention tout particulière au prix du kWh, mais ce n’est pas tout. En effet, en fonction de votre adresse et de votre zone de résidence, il est possible que vous payiez plus cher le prix du kWh. En effet, les habitants de grandes villes ont plus de chances d’être en zone 1 que si vous habitez en zone rurale. De plus, pour comparer les offres, il peut être intéressant d’estimer votre consommation de gaz annuelle.